L’éducation dans la langue maternelle est-elle une solution miracle? (1)

De nombreux pays ont des problèmes sérieux dans leur secteur éducatif – de l’accès à la qualité …. Au Niger, les taux bruts de scolarisation à l’école primaire sont de 72,5% et même plus bas pour les filles (66,8%). Pourtant, même si les élèves entrent en plus grand nombre dans les écoles, la qualité de l’apprentissage est faible – beaucoup atteignent le CM2 avec un niveau du CP2, incapables de lire ou même d’écrire leur propre nom. Les pays se tournent vers l’éducation dans la langue maternelle comme un moyen de relever le défi de la «qualité» et d’utiliser ce qui reste l’un des principes les plus fondamentaux de la pédagogie, «passer du familier au nouveau». Certains considèrent même cela comme la dernière frontière dans les politiques éducatives pour les pays africains – enseigner aux enfants dans leur langue maternelle et l’apprentissage suivrait … mais est-ce toujours vrai?

Des recherches et expérimentations au Niger prouvent que l’éducation en langue maternelle, lorsqu’elle est bien faite, pourrait être un outil puissant pour transmettre des connaissances et raviver les esprits des enfants. Une expérimentation commencée en 1973 (“écoles expérimentales”) a été revue et a montré des résultats remarquables dans le passé. Des pays comme la Tanzanie ont été encore plus révolutionnaires – l’enseignement primaire est en KiSwahili – malgré la résistance de certains parents qui voient dans la langue «étrangère» une échelle pour la mobilité sociale. Au-delà des résultats d’apprentissage immédiats, ce que la langue maternelle fait, c’est qu’elle réifie l’importance de cette langue dans son contexte et la valide comme moyen d’apprentissage. Si l’introduction des langues maternelles peut garder les enfants à l’école plus longtemps avec de meilleurs résultats, alors cela devient une question de justice sociale.

L’éducation en langue maternelle n’est pas une solution miracle … En fait, si elle est mal faite, elle produit des résultats catastrophiques. Certains résultats préliminaires de mes recherches en cours, de mes observations et des tests d’aptitudes dans les écoles bilingues au Niger montrent des résultats d’apprentissage peu rejoignants. Une étude récente menée dans 10 pays africains montre que 91,5% et 92,4% des enfants nigériens au CM2 n’atteignent pas le minimum de «compétences requises» en lecture et en mathématiques respectivement (voir le tableau ci-dessous, PASEC 2016). Comme quelque chose qui semble être un recours désespéré pour relever les défis d’une population scolarisable en croissance rapide (le Niger a la population qui croît le plus rapidement dans le monde), le pays a adopté une éducation bilingue dans les écoles primaires publiques. Cela sera déployé progressivement et est déjà mis en œuvre dans 5000 écoles à travers le pays. Cela pourrait fonctionner, si le suivi et la mise en œuvre sont bien faits … et pourrait en fait ouvrir des possibilités d’apprentissage pour les élèves, laissés en marge.

Des études menées dans diverses régions d’Afrique dans un ouvrage intitulé “Optimisation de l’apprentissage, de l’éducation et de l’édition en Afrique: le facteur linguistique” montrent que si l’éducation en langue maternelle favorise l’apprentissage, elle peut avoir des effets désastreux si la transition vers la seconde langue est faite trop tôt ou faite de manière inadéquate. Mes recherches doctorales montrent des résultats similaires. Les élèves des écoles bilingues ont des résultats inférieurs à ceux de leurs pairs dans les écoles «classiques» en calcul et en lecture. Cela ne veut pas dire que l’éducation bilingue ne doit pas être faite. Cependant, si nous devons nous engager sur cette voie, il faut que ce soit bien fait. Sur la base de ce que j’ai vu sur le terrain, il y a beaucoup à faire pour produire le type de changements positifs que nous espérons.

PASEC

PASEC2

Figure from PASEC (2016). PASEC2014 – Performances du système éducatif nigérien : Compétences et facteurs de réussite au primaire. PASEC, CONFEMEN, Dakar. 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s